Accueil > Flâner

Un Arabe au Français... Flâner

Une première pièce arabe entre au répertoire de la Comédie-Française : Rituel pour une métamorphose de Saad-allah Wannous

À Damas à la fin du XIXe siècle, une affaire de moeurs métamorphose les protagonistes d’une société en crise. Afin d’étendre son autorité, le mufti de la ville tend un piège à son principal rival, Abdallah, le prévôt des notables, qu’il fait surprendre en flagrant délit d’adultère avec Warda, une courtisane. Pour gagner définitivement son allégeance, il propose à Mou’mina, l’épouse du prévôt, d’éviter le scandale et l’humiliation en se substituant à la courtisane emprisonnée et de faire croire à une erreur policière.

Traduction et collaboration à la version scénique Rania Samara
mise en scène et version scénique Sulayman Al- Sulayman Al---Bassam
Avec
Thierry Hancisse, le Mufti , Sylvia Bergé, Denis Podalydès, Abdallah et Cheikh Muhammad , Laurent Natrella, Ibrahim et Izzat , Julie Sicard, Mou’mina/Almâssa , Hervé Pierre, Hamîd , Bakary Sangaré, Bakary Sangaré, akary Sangaré, Abdo et le Gouverneur Nâzim Boudjenah, Afsah, Safwân et un gendarme , Elliot Jenicot, Abbâs et le Domestique , Marion Malenfant, la Servante, Basma et l’Eunuque , Louis Arene, Soumsom et un gendarme.

Rituel pour une métamorphose de Saad-allah Wannous à la Comédie-Française
Salle Richelieu du 18 mai au 11 juillet 2013
Place Colette, Paris 1er
Location 0825 10 1680*
du lundi au samedi de 11h à 18h
et de l’étranger 00 33 1 44 58 15 15
Guichets 7 jours/7, de 11h à 18h

Karlheinz Weinberger : helvétiquement rock... Flâner


© Karlheinz Weinberger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

© Karlheinz Weinberger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

© Karlheinz Weinberger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

© Karlheinz Weinberger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Après l’avoir fait découvrir aux Parisiens, la Galerie Esther Woerdehoff exporte le photographe suisse Karlheinz Weinberger à Los Angeles. Gloire posthume
inattendue pour l’objectif du grand imagier de l’underground germano-helvétique des années 60. Être Halbstark (demi-dur) dans la Suisse alémanique banquière et ripolinée de l’époque équivaudrait aujourd’hui à un ministre français ayant oublié le numéro de son compte en Suisse. Grand amateur de cuir, de motos et de tissus humains musculeux, Karlheinz Weinberger sait détecter ces rares pépites. Avec génie, il les portraitise lors des rares loisirs que lui laisse un emploi de troisième couteau dans une usine. Glorieux et inventifs, ces disciples alpins de James Dean et du rock sont stylistes et mannequins à la fois. Magiciens de la guenille, ils tirent parti de la loque, et drapent leur gueuserie avec une élégance cloutée et boulonnée.
Galerie Esther Woerdehoff 36 rue Falguière 75015 Paris
tél. +33 9 51 51 24 50
www.ewgalerie.com

Rolf Saint Agnès : Pop-trait de Médor Flâner


A Aix-en-Provence comme à Paris, le Pop art mène l’offensive. Dans la capitale, keith Haring occupe en force le terrain aux Musées des Arts Modernes au CENTQUATRE et chez Colette. Rolf Saint-Agnès, émule de l’artiste new yorkais, prépare ,quant à lui, sa contre-offensive par le sud et défendra à sa manière , les couleurs d’un art qui naquit dans les ateliers de La Factory et sur les murs du subway, en imposant son siège du 2 au 6 mai 2013 à Aix-en-Provence.

Parisien, c’est à 20 ans que Rolf Saint-Agnès débarque dans la Big Apple. Il s’installe à Soho, quartier irrigué par des flots de peinture, s’y imprègne près d’une décennie et s’offre un détour par San Francisco, autre capitale de l’avant-garde.

Sa peinture, fortement influencée par le Pop Art et le Surréalisme, navigue entre happenings ludiques, expériences détournées de la vie quotidienne, forte dose d’auto-dérision, mise en abyme de l’artiste dans ses créations, thaumaturge inspiré par Keith Haring qui réinvente la poésie de l’enfance .

Rolf Saint Agnès exposera son univers et fantasque espiègle du 2 au 6 mai 2013 au Smart, 8 ème salon d’Art contemporain d’Aix-en-Provence.

Maripol et sa bande... Flâner

Répertoire ou mémoire ?

Les dernières créations de Maripol : la cravate en métal doré

Polaroids avec Keith Haring, Madonna, Andy Warhol

Mi Parisienne mi New Yorkaise, ses bijoux firent tintinnabuler Madonna et le soleil de son amitié rayonna sur Keith Haring, bébé rayonnant du Pop art. Les créations de Maripol et ses souvenirs sont des machines à remonter le temps. Chez Colette, elle exhume mais ressuscite le temps des copains.
Maripol
Colette

0 | ... | 36 | 40 | 44 | 48 | 52 | 56 | 60 | 64 | 68 | ... | 112

« Les Mille et Une Nuits » de Miguel Gomes

Amy ////////////////////// DjemiLove

Réalisé par Asif Kapadia

TAXI BARBIER.Chauffeur de taxi parisien

Robert Barbier 06 15 74 31 44

Milky Words - ButterClock from Emilie Gervais on Vimeo.